Aliments et savoir-faire? Ils sont élémentaires à l’atelier Alimentaire

Dès le lundi matin, de nombreuses mains s’affairent à l’atelier Alimentaire pour préparer avec soin les aliments fraîchement livrés. Mais c’est surtout leur savoir-faire qui fait la différence et ravit nos papilles avec des soupes, beurres, confitures ou encore fruits séchés.

Il est lundi matin et tout est encore calme à l’atelier Alimentaire.

Eric et Brigitte, maître et maîtresse socioprofessionnel·le sont les premiers arrivés. Ils organisent la semaine, déballent la marchandise fraîchement livrée et planifient les activités pour les équipes.

Les uns après les autres, les membres des équipes arrivent ; Felice, Marine, David, Anouc, Josy, Jeanne, Jessica, Yannaëlle, Carole, Lionel, Miriame et Martine. Des tâches sont attribuées à chacune et chacun et bientôt tout le monde s’affaire.

Felice utilise les chutes de pommes pour en faire du jus tandis qu’à côté Marine coupe des champignons en lamelles. David termine la vaisselle avant de s’attaquer aux oignons et échalotes… avec le sourire. Son secret ? Il reste insensible à leur complainte et ne verse aucune larme en les coupant !

A sa droite, Anouc épluche les carottes en expliquant être « la petite dernière ». Elle travaillait auparavant à la Coop à Conthey et apprécie ce changement d’activité qui lui permet de profiter davantage de ses week-ends.

Josy déplace les chariots afin d’avoir accès à l’évier et s’installe pour laver les pommes. Il est ici depuis 1 an et déclare aimer ce qu’il fait, même s’il se réjouit déjà des prochaines vacances qui « vont faire du bien ».

Il est 10 heures. Le rythme s’accélère et ça fourmille de toutes parts…

De bruits d’abord ; les couteaux sur les planches, le lave-vaisselle en marche, le mixer, la machine qui broie les pommes pour en extraire le jus, les bacs qu’on ouvre et qu’on ferme, l’eau qui coule, les ustensiles qui s’entrechoquent, les plats posés sur les tables de travail en inox.

D’odeurs ensuite ; les légumes frais, la soupe qui cuit, la sauce à salade agrémentée d’épices, les poivrons et carottes découpés, les champignons lavés.

Mais de personnes surtout ; car du travail, il y en a toute l’année. Les équipes produisent des soupes, des fruits séchés et des beurres à tartiner pour les Fruits de Martigny SA, Îris. Certains de ces produits sont aussi référencés sous « l’Atelier des Merveilles », une ligne de produits de la Fovahm. Elle est complétée avec des confitures artisanales, fabriquées par l’atelier alimentaire en collaboration avec le chef étoilé Damien Germanier.

Les équipes s’occupent aussi des « Rescapés du potager » en donnant une 2e vie aux fruits et légumes défraîchis, en collaboration avec 13 Etoiles Pam Valais et Edelweiss Market. Sans oublier les repas du soir qu’elles préparent pour les résidentes et résidents qui vivent au centre la Pommeraie mais également au foyer la Dixence.

Les légumes préparés sont conditionnés ou cuits, les bacs vides sont remplis à nouveau et le travail continue.

Felice est passé à la coupe de poivrons. Transformer ce légume arrondi en petits carrés est un art que lui enseigne Eric. Il lui explique le maniement du couteau, le mouvement de glisse et le processus de découpe afin d’obtenir de petits cubes tous de la même taille.

Jessica prend le relais à la vaisselle. Elle lave au fur et à mesure les ustensiles utilisés par ses collègues et remet ensuite les pièces propres en place sur les différentes machines.

Yannaëlle remplit les bouteilles de soupe de légumes à l’aide d’un entonnoir. Le lundi, elle prépare aussi la pause pour l’équipe. Il est d’ailleurs temps. Elle s’interrompt et passe dans la pièce d’à-côté afin de mettre en place boissons et en-cas.

10h30 : Tout le monde s’assied et se repose un instant, tout en profitant de raconter son week-end passé en famille, occupé à faire du sport ou à rester tranquille.

Et c’est reparti !

Anouc a terminé d’éplucher les carottes et Brigitte lui explique à présent comment les préparer ; certaines sont à couper et d’autres à râper.

De son côté, Jeanne a sorti des ingrédients pour préparer des cookies aux canneberges. Elle ramollit le beurre, pèse la farine, mélange les pistaches, canneberges et noix de cajou … Zut ! Celles-ci devaient être concassées… Avec patience, Jeanne les ressort une à une et rectifie cela avant de poursuivre la recette.

La pièce utilisée pour les pauses et repas est aussi celle où sont découpées les pommes.

Préalablement lavées par Josy, elles sont à présent auprès de Lionel qui s’occupe de les transformer en rondelles avec une machine spécifique. Elles passent ensuite entre les mains de Jessica, Josy et Yannaëlle qui en retirent le centre.

Midi approche et il est temps de manger. L’équipe s’installe autour de la table avec le sourire. Sauf Carole, qui appréhende déjà demain : « Ce ne sera pas drôle ». C’est en effet le dernier jour de travail de Brigitte, qui part à la retraite.

Josy précise que lui aussi se rapproche de l’âge de la retraite car il a 56 ans. Et que dans 9 ans il pourra aller boire un café avec Brigitte.

« C’est la vie, il faut faire avec » dit Jessica avec philosophie. Et en effet, elle continue. L’équipe a déjà rencontré le successeur de Brigitte, Stéphane, qui poursuivra le travail avec toutes et tous, pour le plus grand plaisir de nos papilles !

Les produits de « l’Atelier des Merveilles », sont à acheter directement au mARTigny boutique-hôtel ou à commander sur le site internet https://www.atelier-des-merveilles.ch/.