Connaissez-vous la CDTR?

La commission des délégué·es des travailleurs, travailleuses, résidentes et résidents (CDTR) a renouvelé son comité le 25 octobre dernier. C’est l’occasion de rappeler son but et présenter les activités des porte-paroles de toutes les personnes accompagnées à la Fovahm.

Les membres de la CDTR, de gauche à droite: Fabienne Terrettaz, Jessica Amorim, Elodie Fellay (devant), Alexandre Devènes (derrière), Kewal Eggenberger, Elisa Luvambu, Emmanuel Kovacs, Stiven Ribeiro Loureiro. Absents de la photo: Ayrton Brändle et Jocelyn Torrent.

Elles sont au cœur de l’accompagnement proposé par la Fovahm et sont donc les mieux placées pour dire ce dont elles ont besoin. Aussi, il est essentiel que les personnes accueillies au sein de l’institution participent aux décisions qui les concernent et jouent un rôle actif dans leur propre vie. Si des groupes de paroles existent depuis plus de 20 ans à la Fovahm, c’est en 2017, suite au projet Grundtvig que la commission des délégué·es des travailleurs, travailleuses, résidentes et résidents (CDTR) est officiellement créée.

But et fonctionnement

A l’instar de la commission du personnel, elle regroupe des personnes qui vivent et travaillent dans les différents sites de l’institution.

Son but est de :

  • représenter toutes les personnes accueillies à la Fovahm
  • défendre leurs droits ainsi que leurs intérêts auprès de tout le personnel d’accompagnement et de la direction
  • faciliter et favoriser la communication entre les personnes accompagnées, le personnel et la direction.

Huit réunions ont lieu par année, avec le soutien d’un facilitateur. La commission doit permettre aux personnes accueillies à la Fovahm :

  • de recevoir des informations
  • de donner leur avis
  • de pouvoir faire des propositions
  • de poser des questions

Les discussions et échanges portent sur des points en lien avec leur travail en atelier ou leur quotidien dans les lieux de vie. Ceux-ci sont ensuite transmis au directeur qui participe également à deux séances par an.

Les membres de la CDTR lors d’une séance de travail avec le directeur.

Election du nouveau comité

Le nouveau comité a été élu le 25 octobre dernier par les personnes accompagnées à la Fovahm. Le dépouillement a été effectué au Centre de formation pour jeunes adultes (CFJA), sous l’œil attentif d’un scrutateur. Sur les 19 personnes qui s’étaient présentées seules 10 ont été élues pour former le comité actuel, ce qui a suscité quelques déceptions. Les élections ayant lieu tous les 4 ans, elles auront néanmoins la possibilité de se représenter en 2025.

Le comité est composé d’un membre ou deux par région, selon la grandeur de chaque site. De plus, la moitié des membres doivent être des personnes qui résident dans les lieux de vie de la Fovahm. Lors de la première séance, Ayrton Brändle a été nommé Président et Emmanuel Kovacs ainsi que Kewal Eggenberger Secrétaires. Ainsi, le comité est composé aujourd’hui de :

Site de Collombey et St-Maurice

  • Alexandre Devènes
  • Kewal Eggenberger (Secrétaire)

Site de Martigny

  • Ayrton Brändle (Président)
  • Elodie Fellay

Site de Saxon

  • Fabienne Terrettaz
  • Emmanuel Kovacs (Secrétaire)

Site de Conthey

  • Elisa Luvambu

Site de Sion

  • Jocelyn Torrent
  • Stiven Ribeiro Loureiro

Site de Sierre

  • Jessica Amorim

A peine nommés, les membres du comité s’affairent déjà à faire circuler un questionnaire de satisfaction à l’attention des personnes accompagnées. Les points de vue de toutes les personnes intéressées sont ainsi récoltés par le biais de ce formulaire, avec comme objectifs la prise en considération de leurs remarques et l’amélioration de leur bien-être. Il est rempli de manière anonyme afin que chacun et chacune puisse s’exprimer librement et sans crainte de jugement.

Explications de Kewal, membre du comité, à Jonathan sur le fonctionnement du formulaire en ligne.

La synthèse des réponses sera transmise au directeur afin qu’il puisse analyser les demandes et mettre en œuvre d’éventuelles actions d’amélioration.