L’art de la rencontre

C’est avant tout une rencontre entre artistes, où chacune et chacun découvre le monde de l’autre. Dans le cadre de son exposition à la Galerie Oblique, Alexandra Roussopoulos a travaillé avec l’équipe de l’atelier artistique de la Fovahm. L’occasion d’échanger sur des techniques et des méthodes de travail, mais surtout de se réunir autour d’un point commun, l’art.

La Galerie Oblique a la particularité de proposer aux artistes exposants de s’engager dans des interactions avec les artistes de la Fovahm, qui suivent leur cheminement artistique personnel au-dessus des locaux de la galerie.

C’est ainsi qu’Alexandra Roussopoulos, qui expose du 13 novembre au 17 décembre à Saint-Maurice, a passé deux jours avec Sophie Mottet, Simon Buttet, Thien Le Quoc, Alessio Morandini, Jonathan Noti, Christian Raboud et Philippe Trombert.

D’un même champ de fleurs, plusieurs bouquets ont été créés. Chaque artiste en a réalisé un différent qui a ensuite été photographié, tel un autoportrait. Durant cet atelier, Alexandra Roussopoulos a partagé avec eux l’art de la fabrication de couleurs en pigments. Chacune et chacun a ainsi créé ses propres couleurs à la Tempéra pour les utiliser dans la réalisation de leurs œuvres.

Travailler entre artistes, c’est l’occasion de parler d’art, d’apprendre des techniques ou d’échanger sur des méthodes. Mais pour Alexandra Roussopoulos “c’est avant tout une rencontre entre des mondes différents, qui ne se croisent pas forcément“. L’occasion justement de ne pas parler de différence, mais d’art.

L’exposition “Natures vivantes” de l’artiste est à découvrir à la Galerie Oblique à Saint-Maurice, du samedi 13 novembre au vendredi 17 décembre 2021.

Davantage d’informations sont disponibles sur le site de la galerie OBLIQUE.