Le jour d’Emile

Le 27 janvier 2022. C’est le jour d’Emile. Le jour où il a réussi à réaliser son rêve. Le jour où il a atteint son objectif grâce à sa persévérance et sa volonté. Le jour où il a passé son permis de conduire.

« Depuis longtemps j’avais très envie de faire mon permis de voiture, parce que ne pas avoir de voiture… après il faut prendre les transports, ça coûte toujours plus cher.

Ce n’est pas facile d’apprendre à conduire. Il faut beaucoup de temps et beaucoup étudier.

Au début j’ai commencé la théorie, j’ai étudié, étudié. Et après la première fois j’ai loupé l’examen. Après j’ai recommencé une deuxième fois la théorie et j’ai réussi. J’ai pu commencer à conduire avec mon moniteur. J’ai fait 66 heures d’auto-école.

Le jour de l’examen pratique, j’étais quand même un peu stressé. C’est un peu normal quand même. Mais pendant que je conduisais j’ai réussi à rester concentré. Je me suis dit « Respire un coup et essaye de penser à autre chose ».

Je n’avais dit à personne que je passais la pratique au cas où je ne réussissais pas du premier coup. Pour l’examen, j’étais avec un expert. Il m’a fait me parquer en latéral. Après on a fait un tour du côté de Sion Ouest, vers les îles. On a fait une marche arrière. Après on a fait un bout d’autoroute, de Sion Est à Sion Ouest. On est monté un peu en montagne, du côté de Vex et après on a fait un arrêt d’urgence.

Ça a duré de 16h15 jusqu’à 17 heures. C’était le 27 janvier. Tout s’est bien passé. Et j’ai réussi le permis !

J’étais trop ému d’avoir le permis sur moi ! Pour l’instant j’ai encore la feuille et ils sont en train de préparer le permis.

Mes amis étaient très contents de moi et m’ont dit « Félicitations » ! Ma famille aussi était très contente. Maintenant j’ai envie d’avoir une voiture, pour aller voir un match de basket et pour aller voir mes amis.

Je fais du basket et je travaille au foyer les Creusets à la cafétéria à Sion, au collège. J’ai commencé en 2018. Avant j’étais au CFJA (Centre de formation pour jeunes adultes). Je travaille dans les cuisines. Quand j’arrive le matin j’écrase les cartons, après je mange. Après je lave les services, les tables, je passe l’aspirateur et fais le hall d’entrée. Il y a beaucoup de monde, entre 500-700 étudiants. Je suis avec Monica, ma MSP (maîtresse socioprofessionnelle). Je termine à 16 heures. Et je rentre chez moi, dans mon appartement à Sion ».

Merci Emile pour ce partage et bonne route !

x Le 24 juin 2022, c'est la fête à Collombey! Le centre la Meunière et les ateliers du Tonkin fêtent leur 30 ans.... Alors mets-toi sur ton 30... et un!