Vivre sa vie à la Maison Rouge

11 personnes vivent aujourd’hui leur vie à la Maison Rouge à Sierre, accompagnées par une équipe éducative. C’est vendredi soir et la semaine de travail est terminée. L’occasion idéale pour rencontrer Clément, Jessica, Philippe, Jorge et Raoul et partager leur quotidien, le temps d’une soirée.

Raoul

« C’est moi qui ai ouvert le foyer avec Josy en 1998. » déclare Raoul en rejoignant les personnes déjà installées au salon pour l’apéritif. Nous sommes vendredi et sa semaine de travail aux ateliers intégrés chez Rostal Herbes Grand-St-Bernard et Distillerie Morand est terminée. Une pause sur le chemin du retour pour prendre le temps de boire un verre avec sa copine et le voilà rentré pour le souper.

Raoul a effectivement fait partie des premières personnes à intégrer ce lieu de vie, appelé « la Maison Rouge » à Sierre. La disposition circulaire de cet endroit rappelle un miroir. Un côté de l’appartement est la copie opposée de l’autre avec au total deux cuisines, deux salons et douze chambres.

Sophie et Aline

L’équipe éducative accompagne les résidentes et résidents hors du temps de travail soit les matins, midis, soirs, nuits et week-ends. Elle est composée de Sophie, Alessandro, Stéphanie, Aline et Stéphane qui sont présents à tour de rôle ainsi que de Pascal, Véronique et Joëlle qui assurent les remplacements.

Clément, Jessica et Philippe

Lorsque Raoul arrive, Clément, Jessica et Philippe, accompagnés par Aline et Sophie ont déjà goûté aux différents blinis préparés par Désirée. C’est elle qui leur prépare de bons repas les soirs durant la semaine et aide à l’intendance des lieux.

Verre de jus de pomme ou Rivella en mains, c’est le moment de faire « Santé ! », d’échanger sur sa journée et de partager les derniers événements.

« Je travaille à la Manufacture » dit Philippe. Clément, lui, travaille dans une UAPE à Vissoie, avec l’appui de Monica, sa MSP (maîtresse socioprofessionnelle). Comme Clément, Jessica bénéficie aussi du soutien socioprofessionnel en entreprise. « Avant je travaillais au Martigny Boutique-Hôtel mais maintenant j’ai changé. Je travaille à l’hôpital du Valais. Je suis contente. C’est Jean-Marie mon MSP». Elle attend d’ailleurs son copain, Jorge. Il est le dernier à rentrer et porte encore sa tenue professionnelle où l’on peut lire Coop Brico + Loisirs. Jessica sourit en le voyant et ajoute : « D’abord avec Jorge on était meilleurs amis. Et puis… voilà… maintenant on est ensemble. Mais on a pris notre temps. Aucune pression ».

Jessica et Jorge

Sophie fait part à Clément de ses résultats de recherches d’armoire. Elle lui en a trouvé une qui correspond aux critères de Clément et qui complétera bientôt sa chambre, à côté de sa télévision et bibliothèque remplie de DVD. Bien sûr, car… « Je suis cinéphile » déclare-t-il en souriant.

Jessica et Clément

Ce soir est particulièrement calme, car de nombreuses personnes sont rentrées ce week-end dans leur famille. Les aléas des isolements et quarantaines chamboulent l’organisation et les planifications. Mais les photos de toutes celles et ceux qui vivent à la Maison Rouge sont accrochées au mur : Philippe, Jorge, Jessica, Christine, Jessica, Gaëlle, Marc-Henri, Mélissa, Clément, Jade et Raoul. Il y aussi celles, ornées d’un ange, des personnes qui y ont vécu et ont à présent rejoint les étoiles.

Les éducateurs et éducatrices sont aussi en photo mais à côté, sur le planning, pour que tout le monde sache qui vient quel jour. Plus loin, un puzzle est suspendu. C’est l’œuvre de Philippe. « J’ai de la patience et je suis une personne calme ». Ca ne fait aucun doute puisqu’il en réalise de nombreux, de 1000, 1500 et même 2000 pièces. « Mais j’ai besoin d’aide pour mettre la colle » ajoute-t-il.

Philippe

Raoul, lui, est plutôt fan de chiens et particulièrement des Husky. Mais il est surtout engagé dans de nombreuses activités ; chorale le chœur du cœur, servant de messe, membre du comité de l’ASA et d’une équipe de Rafroball. Ce sport est un mélange de football, basket et handball. Mais sa particularité est de réunir des personnes valides avec des personnes en situation de handicap.

« A table » ! Les discussions s’interrompent et deux groupes se forment pour manger séparément, soit à la cuisine, soit sur la table à côté du salon. Clément s’est occupé de mettre la table au préalable. La répartition des tâches est affichée à la cuisine ; faire la vaisselle, mettre la table du petit déjeuner ou du souper. Au menu de ce soir ; riz et wok à la façon Thaï avec un peu de piment « pour se réchauffer l’hiver » précise Désirée. Le tout terminé par un dessert chocolaté, soigneusement découpé par Clément.

Sophie et Clément

Autour de la table, les discussions continuent. Car les repas, c’est aussi l’occasion de s’exprimer sur le travail, la famille, les parents et beaux-parents, les familles d’accueil, les décès de proches, les accidents, les blessures, les rencontres, les amis, les activités et les projets de la soirée. Il est d’ailleurs l’heure de se préparer à sortir pour Jorge et Jessica. Mais avant il faut terminer la vaisselle et le rangement de la cuisine.

Aline et Jorge

Sophie s’habille et salue tout le monde avant de rentrer chez elle. Ce soir c’est Aline qui reste veiller sur la Maison Rouge et ses occupants.

Douche, lecture ou dernières conversations, puis c’est le moment d’aller se coucher. Le week-end vient juste de commencer mais s’annonce déjà sportif et instructif ; balade en raquette et visite de l’exposition Van Gogh Alive à Lausanne.

Jessica et Jorge

Jorge, Jessica, Raoul et Clément

x Le 24 juin 2022, c'est la fête à Collombey! Le centre la Meunière et les ateliers du Tonkin fêtent leur 30 ans.... Alors mets-toi sur ton 30... et un!