Une place dans le monde du travail

Antonio, Benjamin, Juliane et Léa ont participé au Forum Emera / HESTS (Haute école et Ecole supérieure de travail social) qui s’est déroulé le 28 mars à Sierre. Ils ont témoigné de leur quotidien professionnel lors de cette journée de réflexion sur la mise en œuvre de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.

Benjamin Moix, Juliane Dolt, Antonio Justo et Léa Di Piazza devant la HES-SO de Sierre.

La 5e édition du forum sur les droits des personnes en situation de handicap s’est tenue le 28 mars 2023 à Sierre. Organisé par la fondation Emera et la Haute école de travail social, cet événement proposait une journée de réflexion axée sur la mise en œuvre de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées en posant plus précisément les questions suivantes :

  • Les personnes en situation de handicap ont-elles suffisamment accès au marché de l’emploi en Valais ?
  • Que fait notre canton pour garantir des conditions de travail justes et favorables ?

Des experts en la matière ont animé des conférences durant la matinée et évoqué les conditions-cadres, contraintes et retenues du premier marché de l’emploi liées à l’engagement de personnes avec handicap, mais aussi les mesures d’accompagnement afin de les soutenir et de favoriser leur inclusion ou encore les bonnes pratiques mises en place en Suisse et en Valais.

L’après-midi, plusieurs ateliers étaient proposés aux participants. C’est ainsi qu’Antonio Justo, Benjamin Moix, Juliane Dolt et Léa Di Piazza, ont présenté leurs lieux de travail, soit les ateliers Intendance, Cuisine, Blanchisserie et Service du mARTigny boutique-hôtel. Lors de deux sessions de 45 minutes, ils ont expliqué en détail leur travail quotidien mais aussi ce qu’ils appréciaient et les difficultés qu’ils rencontraient. Sarah Franco, responsable des ateliers intégrés, a complété leurs interventions en parlant de la mission et des prestations de la Fovahm.

Les interventions des travailleurs avaient été préparées avec l’aide de Sofia De Sousa, formatrice au Centre de formation et de perfectionnement de la Fovahm. Chacun s’est d’abord présenté et a parlé de son activité professionnelle mais aussi de son lieu de vie et de ses activités extraprofessionnelles. Toute l’équipe a ensuite répondu aux questions posées par les participants et la journée s’est achevée autour d’une table ronde.

Retour des participants sur cette journée

Antonio Justo : « J’ai bien voulu participer pour expliquer ce que je faisais à l’atelier Cuisine du mARTigny boutique-hôtel. Je voulais le faire car c’est tout le temps les autres collègues qui participent. Je ne suis jamais passé à la télévision et je voulais essayer. Au début j’étais un peu stressé et au fil du temps ça allait mieux. Je referai ! Ce que j’ai le plus apprécié c’est de dire ce que je fais en cuisine. C’est bien de présenter, car c’est moi qui sais ce que je fais dans mon travail. Par contre, c’était long à la fin, avec la table ronde. J’avais de la peine à rester en place et j’étais fatigué. »

Juliane Dolt : « J’avais envie d’aller voir ce que c’était exactement pour présenter la Blanchisserie car j’étais une des seules à vouloir y participer. C’était bien mais j’étais fatiguée en fin de journée. Je referai, mais après il faut que je fasse aussi mes tâches à l’appartement. Ce que j’ai le plus apprécié c’est la route en voiture avec mes collègues et le repas que nous avons mangé ensemble. C’était par contre difficile de comprendre les échanges à la table ronde et c’était long. »

Benjamin Moix : « J’ai aimé aller présenter mon travail et l’expliquer aux autres personnes. J’ai trouvé un peu long la table ronde à la fin, mais je referai. »

Léa Di Piazza : « J’aime bien me présenter et présenter mon travail, même si c’était long en fin de journée. J’ai fait deux fois la présentation ; la première était la plus réussie car il y avait une bonne ambiance et les gens rigolaient. La table ronde était un peu plus ennuyeuse mais je referai les ateliers. »

Visionnez ici le reportage de Canal9: “Le droit du travail pour les personnes en situation de handicap pas encore respecté.”

par Juliana Seiler, Fovahm

Pour des raisons de lisibilité, le masculin générique est utilisé dans cet article, qui inclut toutes les personnes.

Déclaration de consentement aux cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.
Mes préférences
x Fermeture Fête Dieu Nos ateliers et notre administration seront fermés le jeudi 30 et vendredi 31 mai 2024.